Derniers adieux de Louis XVI

Acquis lors d’une vente aux enchères chez Coutau-Begarie, ce tableau m’a été offert récemment. En voici la description : lithographie de Lafosse imprimée par Lemercier à Paris, représentant les derniers adieux de Louis XVI à son fils, conservée dans un cadre en bois doré. Plutôt que d’une légende, je l’accompagnerai de cet extrait d’une chanson qui, selon ce site dédié à sa mémoire , courait dans les rues de Paris en décembre 1792 :
Ô mon peuple, que t’ai-je donc fait?
J’aimais la vertu, la justice;
Votre bonheur fut mon unique objet,
Et vous me traînez au supplice…
***
Si ma mort peut faire votre bonheur,
Prenez mes jours: je vous les donne.
Votre bon roi, déplorant votre erreur,
Meurt innocent, et vous pardonne.
***
Ô mon peuple, recevez mes adieux;
Soyez heureux, je meurs sans peine.
Puisse mon sang en coulant sous vos yeux,
Dans vos coeurs éteindre la haine

 

 

 

Publicités