La leçon d’anatomie

C’est, avec La Ronde de nuit, l’un des tableaux les plus fascinants de Rembrandt. Il en émane une sorte de magie qui tient à divers éléments : le clair obscur qui sculpte les visages, leur expressivité, le réalisme de la scène en général et des costumes en particulier, l’équilibre de la composition. Ce portrait de groupe de sept chirurgiens et du docteur Nicolaes Tulp représente la leçon d’anatomie dispensée par Tulp en janvier 1632. Un médecin de premier ordre donnait, deux fois par semaine, des leçons théoriques aux chirurgiens d’Amsterdam. Une section de cet enseignement incluait le suivi de leçons pratiques dans l’amphithéâtre d’anatomie dans le but d’obtenir un aperçu de l’anatomie humaine. Une dissection publique pouvait avoir lieu chaque année, généralement en hiver, afin de limiter les odeurs. Un tel événement ne survenait pas chaque année. En 1631, cependant, Tulp, qui avait été nommé trois ans auparavant lecteur en chef de la confrérie des chirurgiens procéda à sa première dissection. Il recommença en 1632. Rembrandt a réalisé la peinture à cette occasion.

rembrandtL

La prestation artistique du peintre, encore jeune, est impressionnante, d’autant plus qu’il n’avait, à l’époque, pas encore peint beaucoup de portraits. Le tableau donne l’impression que Rembrandt a croisé le groupe d’hommes à un moment précis. Le tableau est en outre une composition méticuleuse où tous les éléments sont bien pensés. L’attention du spectateur est dirigée vers l’activité de Tulp qui indique comment les muscles du bras sont positionnés. Le bras du cadavre est pour cela ouvert. On utilisait généralement les corps de criminels pour la dissection. Il s’agissait dans ce cas d’Adriaen het Kint. Les noms des personnes représentées sont indiqués sur la feuille de papier que tient l’homme à l’arrière-plan. Cette peinture est le premier portrait de groupe de Rembrandt. Il s’agissait d’un véritable honneur pour un artiste aussi jeune. Les donneurs d’ouvrage ont certainement été satisfaits de l’œuvre. La commande suivante du même type a ainsi été de nouveau attribuée à Rembrandt en 1656. Ces tableaux étaient et restaient la propriété de la confrérie à laquelle les donneurs d’ouvrage appartenaient. Le tableau trouva ainsi dès le début sa place dans le bâtiment de pesage du Nieuwmarkt, pas très loin de là où vivait Rembrandt. La dissection a également eu lieu à cet endroit. La leçon d’anatomie de Nicolaes Tulp resta à Amsterdam jusqu’au début du 19ème siècle. Lors de la dissolution de la confrérie des chirurgiens, en 1798, le fonds des veuves de chirurgiens fit l’acquisition des tableaux. La direction du fonds décida de vendre le tableau en 1828. La suggestion de procéder à une vente publique fut interdite par décision royale. Le Rijksmuseum fit par la suite acquisition du tableau. Il appartient depuis à la collection du musée Het Mauritshuis.

Source : musée Het Rembrandthuis, Amsterdam

Publicités